Le Peek s’adapte aux parcours de volailles

Le Peek s’adapte aux parcours de volailles

Ces dernières années, les attentes des consommateurs ont évolué au profit, notamment, du bien-être animal. Des cahiers des charges stipulant la présence de parcours extérieurs en élevage de volailles ont ainsi été développés. C’est pourquoi un parcours optimisé va être partie intégrante du système d’élevage et peut-être à l’origine de nombreux services à la fois sociaux, environnementaux et économiques.

Pour rendre ces services, encore faut-il que le parcours soit fréquenté par les volailles ! En fonction des articles scientifiques le taux d’occupation varie entre 15 et 69% ! Pour maximiser ce taux, le parcours doit être adapté et les animaux doivent s’y sentir en sécurité.

Voici les possibilités offertes par le boîtier Peek sur les parcours :
  • Le suivi des taux d’occupation dans les différentes zones du parcours. Trois zones sont distinguées en fonction de leur éloignement par rapport aux trappes :
    • L’espace de sortie des trappes : du bâtiment à 10-15 mètres.
    • L’espace intermédiaire : s’étend au-delà de la première zone sur 40 mètres.
    • Enfin l’espace de fond de parcours.
Figure 1: Graphique représentant de l’évolution du taux d’occupation dans l’espace de sortie des trappes.

NB : Les taux d’occupation de différentes zones sont calculés à partir du nombre total d’animaux sur l’image.

  • Le niveau d’activité des animaux. Une étude a montré que les volailles se déplacent essentiellement tôt le matin et en fin d’après-midi. En milieu de journée, on observe surtout des comportements de repos et de prise de bain de poussière, traduisant un faible niveau d’activité.
Figure 2 : Graphique représentant le niveau d’activité des volailles en fonction du moment de la journée.
  • La température et l’humidité. Les volailles sont sensibles aux variations de ces paramètres. Leur évolution peut être mise en parallèle avec l’observation de certains comportements. Par exemple, s’il fait trop chaud, les volailles préfèreront rester dans le bâtiment ou au niveau de zones ombragées.
Figure 3 : Suivi en temps réel de la température et de l’humidité.

Grâce aux données collectées, l’éleveur peut adapter son parcours afin de favoriser son utilisation par les volailles.

La liste des paramètres et des indicateurs présentés n’est pas exhaustive. Pour recevoir des informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter.

Fermer le menu